Quel gravel pour bikepacking ?

Plus polyvalent qu’un VTT ou qu’un vélo de route, le gravel permet de transporter facilement vos sacoches bikepacking, et ce, sur tous types de terrain. C’est un peu le SUV des vélos, vous pouvez compter sur lui à chaque instant.

Du chemin ? Pas de soucis avec ses gros pneus et son éventuelle fourche suspendue. Du bitume ? Aucun problème avec sa large gamme de vitesses vous permettant de partir à l’aventure. Des singles ? Sa maniabilité, son confort et ses freins à disque vous feront afficher votre plus beau sourire pendant les descentes. Du bikepacking ? Son cintre large et évasé vous permettra de transporter aisément une sacoche de guidon.

Vous l’aurez compris, c’est un peu le couteau suisse, il n’excelle nulle part, mais il sera toujours vous sortir de toutes les situations. Mais comment choisir son gravel ? Et surtout, quels sont les meilleurs gravel en bikepacking ? Découvrez quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’un gravel ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, déterminons ce qu’est un gravel. Bien qu’il ressemble étrangement à un vélo de course, le gravel récupère certains composants issus du VTT et certaines caractéristiques de la route.

C’est aussi un excellent vélo à utiliser comme mulet ou sur votre home trainer l’hiver. Voyons en détail les différences :

La géométrie

Visuellement, il est clair qu’il ressemble plutôt à un vélo de route, mais on observe quelques différences quand on compare les fiches techniques.

velo gravel bikeapcking gros pneus

Le Felt VR à une géométrie qui se rapproche plus d’un vélo de route endurance qu’un gravel, parfait pour rouler vite !

Peu importe la taille, on retrouve une position plus relevée pour privilégier le confort, elle s’inspire des vélos d’endurance, le gravel est donc pensé pour rouler longtemps. Cela passe par un poste de pilotage haut, la hauteur du cintre rendra votre position plus confortable (votre dos et vos cervicales apprécieront), mais en contrepartie, vous perdrez en aérodynamisme. 

Il possède un angle de direction plus ouvert qui permettra d’apporter plus de stabilité dans les chemins et d’atténuer les chocs, vous buterez moins sur les obstacles.

Les pneumatiques

Aucun doute, c’est ici qu’on observe la plus grande différence, la largeur des pneus ! Et la raison est simple, le fait de ne pas avoir de suspension est compensé par le volume des pneumatiques.

Plus vous allez emprunter de parcours en terre, plus il vous faudra une taille conséquente. Si vous privilégiez le bitume, opté pour du 35 mm en profil roulant, si vous préférez rouler dans la terre, partez sur du 45 à 55 mm avec un profil mixte. Pour jouer la carte de la polyvalence, mon avis serait de partir sur une taille entre 40 mm et 50 mm pour être prêt à subir tous types de terrain en France, du calme plat du canal latéral à la Loire jusqu’aux terrains escarpés des Alpes !

Il existe des largeurs encore plus grandes, mais attention, au-delà, on entre dans la catégorie des monstercross !

La transmission

La pratique étant en pleine expansion, les marques ont développé des transmissions spécifiques pour s’adapter aux contraintes de l’asphalte et des chemins, on retrouve donc des caractéristiques bien pensées :

  • Maintien de la chaine : sur chemin, votre chaine est mal traitée et pour ne pas dérailler ou abimer votre cadre, le système de maintien de la chaine comme le Shadow RD+ de Shimano est indispensable.
  • Adaptation des rapports : montée technique sur chemin fuyant, faux plat descendant sur bitume, col de plusieurs kilomètres, les transmissions gravel proposent des rapports adaptés à toutes les situations.
  • Fiabilité accrue : rouler sur terre fatigue énormément le matériel (en plus du cycliste), pouvoir compter sur son matos est indispensable, surtout en bikepacking !

Ainsi les grandes marques de la transmission ont conçu des gammes dédiées :

  • Shimano GRX : disponible en pédalier mono ou double plateaux, 10, 11 ou 12 vitesses pour la cassette et disponible en version électrique (di2).
  • Sram XPLR : uniquement en mono plateau et 12 vitesses, mais avec la possibilité d’une transmission électrique ou mécanique.
  • Campagnolo Ekar : seulement du mono plateau et avec une cassette de 13 vitesses et uniquement en mécanique !

Pourquoi choisir le gravel en bikepacking ?

Le choix du vélo pour partir à l’aventure à vélo est important, c’est lui qui va supporter vos sacoches et votre matériel de bikepacking. Mais alors, pourquoi choisir un gravel ? Quels sont les avantages à choisir ce type de vélo plutôt qu’un vélo de route ou qu’un vélo tout terrain ?

quel gravel choisir bikepacking

Avec ses gros pneus, vous pouvez passer presque partout…

  • Polyvalence : vous pouvez attaquer tous types de terrain, vous n’avez plus à vous poser de questions, il n’y a plus qu’à rouler.
  • Rapide sur parcours roulant : comparé aux vélos tout terrain il est clair que les portions de bitume défileront beaucoup plus vite.
  • Cadre renforcé : c’est un plus pour encaisser les cailloux et les sauts, mais c’est aussi un avantage pour transporter une sacoche de cadre ou de selle.
  • Fun à piloter : sa géométrie et ses grosses sections de pneumatique rendent son pilotage fun.
  • Plus léger qu’un VTT : pas de suspension, des pneumatiques plus fins, autant de points qui rendent le gravel plus facile dans les longues ascensions.
  • Géométrie stable : du fait d’un empattement plus long (distance entre les deux roues) il est plus stable, notamment quand cela devient technique ou à grande vitesse.
  • Adapté à l’ultra distance : si vous voulez vous lancer dans la longue distance c’est un bon compromis, vous sacrifirez cependant un peu de vitesse.

Quelles sont ses limites ?

En lisant ces quelques lignes, on se dit que c’est le vélo idéal, qu’il peut aisément remplacer un vélo tout terrain, mais il n’en est rien, la différence est énorme et malheureusement il possède tout de même quelques limitations :

  • Pas adapté aux descentes techniques : si vous roulez dans une région cassante, ce n’est pas le type le plus adapté, le manque de suspension étant le principal défaut avec ses petits pneus.
  • Moins rapide sur portion roulante : comparé à un vélo de course vous serez plus lent sur les grandes portions bien roulantes.
  • Adhérence plus faible : la différence se ressentira surtout dans les virages ou lors des freinages appuyés. Moins de grip et donc plus de chance de glisse ou de dérapage, mais cela sera atténué avec le poids des sacoches et de votre équipement.
  • Plus lourd qu’un vélo de course : son excédent de poids n’est pas un allié lors des ascensions.

Comment choisir son gravel pour du bikepacking ?

Il y a quelques points spécifiques à prendre en compte pour faire du bikepacking, certains modèles l’affiche clairement comme le Megamo Jakar qui propose même une version vendue avec des sacoches (sacoche de cintre, de cadre et de selle) ! Voici quelques conseils pour choisir votre gravel :

  • Possibilité de monter des pneumatiques plus gros : même si vous souhaitez monter du 35mm, il se peut que votre pratique évolue et que vous vouliez monter du 50 mm. Préférez prendre un cadre qui accepte plus pour ne pas être restreint et obligé de changer de vélo rapidement.
  • Avec ou sans suspension : tout va dépendre de votre programme, si vous favoriser la pratique hors bitume l’ajout d’une suspension avant peut être un plus.
  • Montage 3 porte-bidons : pour partir à l’aventure il faut avoir de quoi boire, 3 porte-bidons sont idéals en bikepacking.
  • Inserts porte-bagage/garde-boue : même si on peut se passer de porte-bagages c’est toujours bien pour monter des garde-boues.
  • Trappe dans le cadre : certains modèles proposent des trappes vous permettant de mettre quelques accessoires dans votre cadre.
  • Freins à disque : ici c’est obligatoire, préférez-les hydrauliques si cela rentre dans votre budget.
  • Guidon évasé : pour une meilleure stabilité, les guidons avec du flare sont recommandés, attention à la largeur, cela jouera sur votre aérodynamisme.

Quel gravel est fait pour vous ?

Un quiz en 5 questions pour trouver le gravel adapté à votre pratique


Quel gravel choisir en 2023 ?

Découvrez une sélection des meilleurs gravel pour faire du bikepacking, l’occasion de faire un comparatif des gravel en 2023, la plupart sont disponibles sur Alltricks !

Entre 0 et 500 euros

À vrai dire, avec ce budget, je vous conseille de vous tourner vers un gravel d’occasion ou un modèle reconditionné, fouillez les petites annonces et vous trouverez peut-être la perle rare. Pour un vélo reconditionné, vous pouvez faire confiance à The Cyslist House qui propose beaucoup de modèles différents.

Entre 500 et 1000 euros

Avec un budget un peu plus conséquent, vous allez pouvoir accéder aux premiers prix, il faudra toutefois faire quelques concessions.

2225584623af280ef4858

Kona Rove

stars

Un bon vélo pour commencer le voyage en bikepacking avec un double plateau et un cadre en aluminium.

2055604608fbb8a0b76b3.35520145

Breezer Radar

stars

Des pneumatiques de VTT sur un gravel tout en acier, le montage idéal pour endurer les pires terrains.

velo gravel triban grvl 120 1

Triban GRVL 120

stars

Le triban grvl 120 est le modèle entré de gamme de Décathlon, mono plateau et cadre en aluminium, idéal pour débuter !

Pas en stock ? Découvrez tous les Catégorie gravel 500 a 1000 euros !

Entre 1000 et 2000 euros

Avec un budget entre 1000 et 2000 euros, on accède au début du milieu de gamme, c’est là où l’on peut trouver de bonnes affaires comme le Megamo Jakar. Avec un peu de chance, vous trouverez peut-être un cadre en carbone en promotion !

velo gravel triban grvl 520 homme subcompact

Triban GRVL 520

stars

Le triban 520 de Décathlon est le meilleur gravel à 1000 euros (même si le prix est légèrement supérieur), à ce prix vous ne trouverez pas mieux, surtout équipé en Shimano 105 !

2577413654a02fb7e4364

Cube Nuroad Race FE

stars

Avec son porte-bagage arrière et garde-boues intégrés, c’est à mon avis le meilleur gravel de voyage !

23930026371fb254bf8a7

NS Bikes Rag+ 2

stars

C’est le meilleur gravel en aluminium, un seul reproche, les freins mécaniques pour un gravel à moins de 2000 euros en 2023 sur Alltricks.

Pas en stock ? Découvrez tous les Catégorie gravel 1000 a 2000 euros !

Entre 2000 et 3000 euros

Avec ce budget, vous allez pouvoir accéder aux premiers gravel en carbone, voir en titane (chez Décathlon) !

250469664771ab4d89803

Orbea Terra H40

stars

Pour un cycliste qui cherche de la polyvalence à un prix correct, le Orbea Terra est sans doute le meilleur gravel à 2000 euros !

velo gravel triban grvl 900 homme cadre titane

Triban GRVL 900

stars

Un titane dans ce budget c’est assez fou, décathlon a réussi à proposer une des matières les plus folles sur son Triban GRVL 900, foncez il n’y en aura pas pour tout le monde !

specialized diverge

Specialized Diverge Sport Carbon

stars

Son cadre en carbone et ses composants/périphériques bas de gamme en font, de mon avis, une base idéale à personnaliser au fil du temps.

Plus en stock ? Découvrez tous les Catégorie gravel 2000 a 3000 euros !

Plus de 3000 euros

Il n’y a pas de limite pour se faire plaisir, avec un budget supérieur à 3000 euros, vous pouvez accéder aux meilleurs gravel 2023, mais attention, il faut savoir ce que vous recherchez pour investir cette belle somme.

2108342610916e3005c90.15110274

Cervelo Aspero

stars

Un vélo de gravel orienté route, idéal si vous préférez rouler sur le bitume que sur les chemins, le Cervelo Aspero est le parfait vélo de course gravelisé.

228500662cd3d78348505

Trek Checkpoint SL 6 Etap

stars

Si vous voulez partir à l’aventure, le checkpoint de trek est proposé en version carbone. Le petit plus ? Une trappe dans le tube diagonal du bas pour ranger encore plus d’accessoires bikepacking !

226281562987325b591d8

Cannondale Topstone Carbon 2

stars

Un modèle confortable avec sa fourche suspendue Lefty à l’avant et son système de pivot à l’arrière, le top pour affronter les terrains difficiles.

Vous ne trouvez pas votre compte ? Découvrir tous les Catégorie gravel plus de 3000 euros.

Vous vous posez encore des questions ?

Route du Vélo est là pour vous aider.


Quelle marque de vélo gravel choisir ?

Open Cycle, Trek, Specialized, Origine Cycles, 3T… Autant de grandes marques de vélo gravel qui proposent des vélos fiables et robustes.


Quel gravel choisir pour commencer ?

Pour débuter en gravel, un vélo avec cadre en aluminium avec des freins à disque, des pneus de 40 mm et une géométrie confortable est idéal.
Le Triban GRVL 520 de Décathlon, le Triban GRVL 120 ou encore le Kona Rove sont parfaits pour les débutants.


Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

4.4/5 – (31 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *