vtt bikepacking chemins

Quel VTT bikepacking choisir ?

Le VTT est le meilleur vélo pour être au plus proche de la nature, vous pourrez voyager avec vos sacoches bikepacking loin de toute l’agitation, dormir dans de somptueux paysages et profiter pleinement de la nature, découvrons ensemble les choix à faire pour votre VTT bikepacking.


Quel cadre choisir en VTT ?

cadre vetete bikepacking voyage velo

Comme pour tout vélo, le cadre est la pièce maitresse, c’est elle qui va définir votre position sur le vélo ainsi que la place disponible pour vos sacoches bikepacking. La géométrie du cadre est fortement impacté par le type de suspension que vous avez sur votre VTT, alors quel type de VTT choisir en bikepacking ?


VTT rigide, semi-rigide ou tout-suspendu ?

Ce qui différentie ces trois types de VTT c’est le nombre de suspension, sur le rigide vous n’en avez pas, sur le semi-rigide vous n’aurez qu’une fourche suspendu alors que sur un tout-suspendu vous avez un amortisseur en plus. 

Le rôle de la fourche suspendue, c’est d’absorber les chocs venant de l’avant du vélo, l’amortisseur quant à lui va amortir les chocs venant de la roue arrière. Outre des avantages en terme de confort, de traction, de grip et d’absorption des chocs, les suspensions offrent quelques inconvénients en bikepacking.

Les inconvénients des suspensions en bikepacking

  • Le fait d’opter pour une fourche suspendue va condamner la fixation de sacoche de fourche, du moins de façon propre avec des cages fixés grâce à des inserts filetés. Vous pourrez toujours adaptés avec une fixation par sangle, mais vous serez limité en terme de poids et de volume de transport comparé à une fourche rigide.
  • Un amortisseur arrière va prendre de l’espace à l’intérieur de votre triangle avant, sans lui il est déjà difficile d’y mettre un porte-bidon, il sera donc difficile d’installer une sacoche de cadre.
  • L’amortisseur arrière rapproche votre tige de selle de la roue arrière au moment de la compression, une grosse sacoche de selle pourrait être amené à toucher votre roue en cas de gros choc, attention à ne pas être trop gourmand en volume pour votre sacoche.
  • La fourche suspendue en se compressant rapproche la sacoche de cintre de votre roue avant, attention de ne pas prendre une sacoche trop volumineuse, sous peine de rencontrer quelques soucis.

Les avantages des suspensions en bikepacking

  • Les suspensions sont des alliés précieux, que ce soit en montée ou en descente, elles viendront sans cesse plaquer vos roues au sol pour toujours avoir le grip nécessaire pour prendre les virages ou lors des freinages.
  • Les suspensions pardonneront vos erreurs, votre vélo étant alourdi par vos sacoches bikepacking il ne sera plus aussi dynamique que sans sacoches.
  • Même si ce n’est pas leur rôle premier, les suspensions vous apportent du confort, sur de longues journées à pédaler c’est appréciable de moins subir le terrain

La géométrie du cadre

geometrie cadre vtt bikepacking

La géométrie du cadre est très importante et d’autant plus en VTT où elle peuvent être au total opposé. Entre un vélo de cross country où on favorise le rendement avec une position optimisé pour le pédalage et un DH où on favorise plutôt l’aspect maniabilité en descente, les géométries sont radicalement différentes.

Vous l’aurez compris, ces deux exemples sont au total opposé, on ne partira sous aucun prétexte en bikepacking avec un VTT de DH ou même un vélo de coursier en cross country. Il faut trouver le juste milieu, une position confortable, pas trop agressive mais pas trop relevé, on évitera donc les cross country pur, pourquoi ne pas partir sur un down country ou un trail.

En générale des suspensions aux alentours de 120 à 140mm de débattement sont les plus polyvalentes, on garde une bonne efficacité de pédalage et un bon comportement, même avec des sacoches rempli de matériel bikepacking.


Quelle matière pour votre cadre VTT bikepacking ?

matiere cadre vtt carbone aluminium ou acier

Comme pour tout type de vélo il existe plusieurs matière pour le cadre, acier, aluminium, carbone ou encore titane…

L’aluminium est très répandu dans le monde du VTT, léger, facilement façonnable pour obtenir des formes très spécifiques, pratique pour les cadres tout-suspendu qui requiert des formes vraiment particulière.

On va ensuite retrouver le carbone, une matière encore plus légère, connu pour sa fragilité mais il n’en ai rien ! Je roule depuis de nombreuses années sur un Santa Cruz Highball, un semi-rigide en carbone et je peux vous dire qu’il déguste dans les Vosges : saut, descente technique, des fois ça fait du bruit, on pense que quelque chose à casser, mais je vous rassure, le carbone en VTT c’est du solide !

Un peu moins répandu, l’acier est encore présent sur certains modèles, c’est même la marque de fabrique de certaines marques comme Production privée. Il offre l’avantage d’être très solide tout en offrant un amorti supérieur, c’est un matériaux qualifié de flexible, il se tort mais retrouve toujours sa forme initial. Son prix est en revanche un peu plus cher car moins répandu.

Et enfin on retrouve le titane, qui se trouve être le plus rare des 4 et pour cause c’est le plus cher, il offre tous les avantages de l’acier mais tout en étant beaucoup plus léger. C’est un peu le mix parfait entre l’aluminium et l’acier, le titane est connu pour sa très grande longévité, il n’est pas rare de voir des cadres garantie 50 ans !

Pour un usage en bikepacking vous n’avez pas de raison de privilégier une matière par rapport à une autre, sauf si vous voulez transporter beaucoup d’affaires ou partir dans des pays étranger peu développé, auquel cas l’acier sera plus adapté. L’acier permettra de supporter plus de poids tout en offrant la possibilité de réparation plus facile dans de nombreux pays.

Mais privilégier un vélo qui vous plait visuellement, ne vous fixez pas sur la matière, on fait de très bon vélo en aluminium tout comme en carbone ou en acier, trouvez un vélo que vous trouvez beau et qui vous parle !


Quelques options pour un meilleur VTT bikepacking…

accessoires vtt qui font la difference

Il existe quelques options qui pourraient vous rendre la vie plus facile en bikepacking, certaines options sont plus facile à trouver ou à mettre en place sur vos vélos, voyons ensemble ces options.

Des inserts filetés sur votre cadre de vélo

Les inserts filetés sont de plus en plus présents sur les VTTs, notamment ceux en aluminium ou en acier, plus vous en avez mieux c’est, pour fixer des porte-bidons, des cages ou encore un bidon outil. Les inserts filetés à l’intérieur du cadre sont très appréciable pour fixer une sacoche, une fois vissé elle aura moins tendance à bouger et les scratch ne viendront pas user votre peinture.

Une trappe dans votre cadre

Certaines marques proposent des trappes dans leur cadre carbone, c’est une bonne solution pour augmenter la capacité de transport de votre vélo, vous aurez toujours avec vous le nécessaire de réparation ou quelques accessoires bikepacking.

Une tige de selle télescopique

Il est difficile de se séparer de sa tige de selle télescopique une fois qu’on y a gouté tellement elle offre d’avantages à VTT. Mais avec une sacoche de selle fixé sur votre tige de selle télescopique son fonctionnement pourrait être entravé. Il existe des adaptateurs permettant de continuer à utiliser votre tige de selle télescopique avec votre sacoche de selle.

etiquettes de prix

Retrouvez les vélos reconditionnés au meilleur prix

The Cyclist House c’est LE site pour trouver vos vélos moins chers, des vélos reconditionnés garantis 1 an !


Quelle transmission choisir pour un VTT bikepacking ?

transmission mono plateau double plateaux vtt

Le mono plateau à envahi les transmission VTT ces dernières années, et pour cause, il a tout son intérêt pour le tout terrain, cependant il possède quelques limitations en bikepacking.

En effet qui dit mono plateau dit forcément moins de vitesses disponible, cela rend le VTT moins polyvalent qu’un gravel par exemple. Si votre terrain de jeu est très technique ou très plat cela en fait un très bon choix, mais si vous mixer souvent les deux au cours de votre voyage bikepacking, la transmission mono plateau pourra montrer ses limitations.

Dans les deux cas c’est le choix de la cassette et de son étagement qui va déterminer sa polyvalence ou non, si votre terrain est peu varié en terme de dénivelé préférez une cassette à faible étagement, quelques chose comme 11-36 ou 10-42. Mais si vous devez autant rouler en montagne que sur terrain plat alors optez pour une cassette à grand étagement comme une 10-50 ou 10-51. Dans le doute optez toujours pour un plus grand étagement, avec votre matériel de bivouac sur le vélo vous ne serez pas contre quelques vitesses supplémentaires dans certaines montées.

Mais il n’y a pas que la casette qui va déterminer votre rapport de transmission, le choix du plateau avant est tout aussi important, plus votre terrain est varié plus il faudra opter pour un plateau petit, quelques chose comme un 30 dents. Cependant si votre parcours est d’avantage roulant un plateau de 34 comme sur certains vélo de cross country est plus adapté, notamment si vous avez de la puissance dans les jambes.

Pour le choix de la transmission pour votre VTT vous pourrez choisir entre mécanique ou électrique, en VTT c’est purement une question de préférence. Vous gagnerez en précision et en facilité de changements de rapport de vitesse, mais en contrepartie vous aurez des batteries à recharger, à vous de voir. Je trouve la transmission électrique plus intéressante sur un gravel ou un vélo de route qu’un VTT.


Quelles roues et quels pneus choisir en VTT bikepacking ?

roue et pneu vtt en bikepacking

Les roues et les pneus sont des éléments très important sur un vélo, et d’autant plus sur un VTT où le choix du pneu est très important pour garantir grip, confort et rendement.

Pour les roues ont va les privilégier légère mais solide, il ne faut pas oublier qu’un VTT c’est un vélo qui va rencontrer beaucoup de cailloux, de racines et on a beau être le pilote le plus propre en terme de pilotage vous ne pourrez pas tout éviter. Préférez donc des roues solides, notamment avec vos sacoches bikepacking rempli de matériel, vous ne craindrez pas pour vos roues au moindre bruit suspect.

Mais c’est pareil pour les pneus, certes des pneus renforcés seront plus lourds à trainer, mais au moins vous éviterez les crevaisons à répétition. Privilégier un montage tubeless, le terrain en VTT est beaucoup plus agressif, et vous serez bien content quand le liquide rebouchera vos crevaisons sans vous en rendre compte, vous éviterez aussi les pincements beaucoup plus fréquent avec votre vélo alourdi par votre matériel bikepacking.

Pour le profil du pneu et des crampons cela dépendra de votre terrain de jeu, plus il risque d’être humide plus il faudra opter pour de gros crampons très espacés. Plus le terrain sera roulant, plus il faudra privilégier des crampons bas et rapprochés, dans l’ensemble, privilégié un pneu roulant pour ne pas trop perdre en rendement.


Les meilleurs VTT bikepacking

24791986426d313add0e5 2

Orbea Alma

– Pour les petits budgets

Le Orbea Alma est un vélo parfait pour le bikepacking, cadre semi rigide en aluminium, roues de 29 pouces, vous avez tout pour partir à l’aventure.

242439063ae8e31382489 1

BH Ultimate RC

– Le bon compromis

BH est une marque un peu moins connu mais qui offre des vélos au très bon rapport qualité prix, transmission Shimano Deore/XT, roues en 29 pouces, mais surtout cadre carbone !

18200715f76d0ff54eda2.29513827

Sunn Kern AM

– Pour un VTT tout-suspendu

Un all-moutain ultra polyvalent, un tout-suspendu à petit prix, 130mm de débattement, roues en 29 pouces, le vélo pour toutes vos aventures bikepacking

alther marvin createur route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Fan absolu de vélo depuis de nombreuses années et sous toutes ces formes, toujours à la recherche de nouveaux défis et de nouvelles routes à parcourir.

Aventurier à vélo, l’exploration est ma passion, si vous voulez en apprendre plus sur mon parcours, je vous laisse découvrir mon histoire

Des articles susceptibles de vous intéresser

298561185 5591387187540011 3617353674889731983 n 1
Quel gravel pour bikepacking ?

Le vélo de gravel est un choix idéal pour le bikepacking car il est plus adaptable que les VTT ou les vélos de route, permettant une utilisation aisée de sacoches bikepacking sur n’importe quel type de terrain. Avec la grande…

VTT électrique bikepacking sacoche voyage vélo
Vélo électrique et bikepacking ?

Le vélo électrique gagne en popularité et devient de plus en plus courant dans diverses situations, que ce soit pour les trajets quotidiens au travail, le transport des enfants à l’école ou même pour des balades du dimanche. Cependant, êtes-vous…

velo de route et bikepacking c'est compatible ?
Bikepacking & Vélo de route, c’est compatible ?

Le vélo de route, aussi appelé vélo de course, c’est la vitesse, la légèreté et la nervosité, tout l’inverse du bikepacking ! Mais alors, est-ce une bonne idée d’ajouter des sacoches et de l’équipement sur un vélo aussi léger ?…

5/5 – (2 votes)

Dernière modification de l’article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *