Les meilleures sacoches de selle bikepacking

La sacoche de selle ou saddle bag en anglais, est le modèle iconique du bikepacking, et ce n’est pas pour rien que cette sacoche est si populaire : grosse capacité de transport, facilement fixable sur tous types de vélo. C’est souvent la première dans laquelle on investit, mais est-ce que c’est une bonne idée que de commencer par celle-ci ?

Vous allez découvrir dans cet article si cette sacoche est adaptée à vos besoins, comment bien la choisir et enfin découvrir les meilleures sacoches de selle en bikepacking !

Les différents types de sacoche de selle

Il en existe deux types, niveau contenance cela ne change pas grand-chose, la différence se situe au niveau de la structure et du système de fixation sur le vélo, chaque type propose ses avantages et ses inconvénients :

  • La sacoche en une seule partie : construite en un seul bloc, ce type de sacoche offre l’avantage d’un poids léger, cependant elle sera un peu plus difficile à compresser et il faudra veiller à bien organiser les affaires à l’intérieur.
  • Le sac étanche et son harnais fixé au vélo : ce type de sacoche permet de comprimer plus aisément le sac étanche avant de le fixer sur son harnais, inconvénient ? C’est plus lourd, mais plus facile à monter et démonter, du moins pour la partie sac étanche.

Pourquoi choisir une sacoche de selle en bikepacking ?

La sacoche de selle est un indispensable à partir du moment où vous devez transporter du matériel, que ça soit des accessoires, des vêtements ou bien des outils

Suivant sa taille, vous pourrez même fixer du matériel dessus, dessous, voir sur les côtés, une des sacoches les plus polyvalentes et permissive !

sac de selle velo aventure bikepacking

La sacoche de selle, pratique pour accrocher des tongs ou de la nourriture !

Avantages

  • Gain aérodynamique : Même si l’aérodynamisme a assez peu d’importance en bikepacking c’est toujours bon de savoir que cette sacoche permet d’améliorer son aéro, plus d’info si vous lisez l’anglais sur cet article « The Fascinating Aerodynamics of Bikepacking and Bicycle Touring« .
  • Gros volume de stockage : Tout comme la sacoche de guidon, elle fait partie des sacoches qui offre le plus de capacité de stockage, généralement entre 5 et 17 litres, mais gare à ne pas être trop gourmand sous peine de ballottements.
  • Compatible tous vélos : Qu’importe votre vélo, du gravel au vélo de route, en passant par le VTT, vous pourrez en installer une, faites juste attention à l’espace entre la sacoche et la roue, notamment sur les petits cadres de vélo. À surveiller d’autant plus si votre VTT possède une tige de selle télescopique ou que vous avez un VTT tout-suspendu !
  • Extension de stockage : Avec son système de fermeture, particulièrement sur la Apidura Expedition, il est possible d’accrocher ses tongs directement aux sangles de fermeture. Vous pouvez même mettre des sacoches de ceinture pour étendre encore plus le volume.

Inconvénients

  • Ballotements : C’est le gros point noir de cette sacoche, le ballotement, mais je vous donne quelques astuces et conseils un peu plus bas pour ne plus les subir !
  • Lourdeur dans le pilotage : Si votre sacoche est très chargée, elle peut impacter la nervosité de votre vélo, surtout en danseuse ou lors de passage sur sentier rapide où on sent le vélo moins libre et plus enclin à vouloir filer tout droit.
  • Rangement ordonné obligatoire : Si vous voulez éviter d’avoir une sacoche qui bâille ou qui tangue, il va falloir ranger vos affaires avec rigueur, tout ce qui est lourd au fond et tout ce qui est léger à la fin. Mais veillez essentiellement à toujours avoir une base solide, c’est déterminant pour limiter le ballotement !
  • Difficulté d’accès au contenu : Une fois votre sacoche bouclée, il sera difficile d’accéder à vos bagages, particulièrement ce qui se trouve au fond, il faut donc ranger de façon méthodique.

Quelles caractéristiques choisir ?

Tout comme la sacoche de cadre (frame bag) ou la sacoche de cintre, il y a certaines caractéristiques à privilégier dans son choix :

  • Étanchéité : La sacoche de selle est la plus exposée aux remontés d’eau, c’est d’ailleurs un excellent garde-boue, on va donc privilégier une sacoche waterproof.
  • Élastiques sur le dessus : Les élastiques sur une sacoche, c’est ultra-pratique, vous pouvez stocker une paire de chaussures, des petits pains ou une bouteille !
  • Résistance : Ne négligez pas la qualité de votre sacoche, des marques comme Ortlieb, Apidura ou Restrap ont des modèles de très bonne qualité qui limitent aussi en grande partie l’effet de ballottement. D’ailleurs, Ortlieb a sorti une nouvelle sacoche de selle avec un système révolutionnaire, si vous voulez en savoir plus, c’est à retrouver dans mon article sur les innovations de Ortlieb.
  • Volume supérieur à 10 litres : Si vous partez en voyage à vélo, la sacoche de selle reste la plus pratique pour y ranger beaucoup de l’équipement, ne partez pas sur le plus grand des modèles, mais privilégier une contenance autour des 14 litres.
  • Maintien solide et stable : Tout comme la sacoche de guidon, il faut éviter que le sac ne tangue, d’une part ça évitera d’user votre cadre avec les frottements, mais surtout, vous limiterez les ballottements. Privilégier un système de maintien bien pensé et a plusieurs points, mieux vous pourrez régler les tensions des sangles qui tiennent votre sacoche, moins elle aura tendance à se balader.

Quand utiliser sa sacoche de selle ?

Généralement, on s’équipe d’une sacoche de selle quand on a besoin de transporter un peu plus d’affaires, c’est le cas quand on part pour un week-end ou sur de très longue distance à vélo.

Choisissez la taille en fonction des contraintes de votre sortie, plutôt petite et légère si vous êtes fan d’ultra distance, ou plutôt solide et volumineuse si vous voulez partir plusieurs dizaines de jours !

sacoche de selle bikepacking voyage a velo

Mine de rien, on en mets des affaires dans cette sacoche !

Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux avoir des sacoches bien équilibrées en termes de poids, n’hésitez pas à compléter avec une sacoche de cadre (frame bag) ou même une sacoche de cintre si vous comptez dormir en bivouac.

Avez-vous besoin d’une sacoche de selle ?

Si vous avez besoin de transporter du matériel pour cuisiner, des vêtements de rechange ou encore des accessoires qui ne rentre plus dans vos autres sacoches, alors la réponse est oui !

Débutant en bikepacking ? C’est la sacoche la plus pratique pour commencer à s’équiper, vous pourrez stocker une bonne partie de votre équipement et vous lancez dans votre première aventure en dormant à l’hôtel par exemple.

sacoche de selle materiel bivouac

Dormir à l’hôtel ou en bivouac, la sacoche de selle est toujours utile !

Il existe des sacoches de selle de toutes les tailles, de la petite sacoche spécifique pour les outils jusqu’à des modèles de près de 20 litres de volume, autant vous dire que tout le monde pourra trouver un modèle qui convient à ses contraintes et ses attentes !

Comment résoudre les soucis de ballottements de la sacoche de selle ?

La bête noire de la sacoche de selle, c’est le tangage, mais ne vous en fait pas, il existe plusieurs solutions pour empêcher cet effet :

L’optimisation du rangement

Une sacoche qui ne se ballote pas, c’est un sac étanche, solide comme la pierre dans laquelle le poids est concentré au fond. Alors, mettez en premier lieu le matériel lourd, plus la masse sera proche de la fixation moins le poids sera déportée vers l’arrière.

Comblez ensuite les trous avec des affaires compressibles, comme des vêtements ou des sacs, il faut que la base de votre sacoche soit dur comme le rock, c’est comme la fondation d’une maison. 

Le stabilisateur de sacoche de selle

Cet accessoire se fixe en général aux rails de votre selle, cette structure en métal vient bloquer les mouvements latéraux de votre sacoche et permet donc de la stabiliser.

Ce Stabilisateur de sacoche de selle permet même de fixer un porte-bidon de chaque côté, pratique pour augmenter votre capacité de transport en eau !

Tailfin Aeropack

Si vous êtes à la recherche d’un hybride entre une sacoche de selle et un porte-bagages, il se pourrait bien que le Tailfin Aeropack soit le parfait mélange entre les deux. Vous voulez en savoir plus ? Je vous renvoie à mon article de présentation de ce porte-bagages de Tailfin.

Les meilleures sacoches de selle

Vous connaissez les éléments à prendre en compte pour choisir votre sacoche, voici quelques modèles qui font parti des meilleures sacoches de selle, des modèles fiables et robuste prêt à encaisser tous les abus lors de vos voyages ! 

sacoche de selle gravel et bikepacking expedition apidura full 4 890x890 crop center

Apidura Saddle Pack Expedition 14LPour la légèreté

stars

Une sacoche bien pensée avec un petit élastique sur le dessus, idéale pour transporter quelques viennoiseries trouvées à la boulangerie.

sacoche selle topeak loader

Topeak Backloader 15 litresPour les petits budgets

stars

Avec sa contenance de 15L, vous avez une sacoche qui offre l’un des meilleurs rapports prix/volume, et ce, sans sacrifier la qualité de fabrication.

38135161a4a2cac65eb7.99340309

Restrap Saddle Bag 8 litresPour une fixation en deux parties

stars

Si vous cherchez une sacoche en deux parties, le modèle de Restrap vous permettra d’avoir un harnais toujours fixé sur votre vélo et un sac waterproof avec tout votre matériel à l’intérieur.

marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

4.7/5 – (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *