Matériel de bivouac bikepacking, qu’emporter ?

Le matériel de bivouac est indispensable lors d’un voyage à vélo, cependant, c’est la partie qui occupe le plus de volume et de poids dans votre équipement.

Pour éviter d’avoir à transporter une ou deux sacoches bikepacking supplémentaires, il est essentiel de choisir votre kit de couchage avec soin et d’optimiser votre matériel.

Adieu les tentes qui s’ouvrent en deux secondes de chez Decathlon, au revoir le matelas de camping extra large à gonfler avec une pompe, ou encore le sac de couchage qui fait la taille d’une sacoche de guidon une fois repliée !

Il existe du matériel optimisé pour le voyage à vélo, et c’est tout l’intérêt de cet article : vous aider à choisir votre matériel de bivouac !

Pour vous aider à naviguer dans cet article, voici une liste des catégories de matériel à emporter pour votre prochaine aventure au beau milieu de la montagne ou en camping :

Le sac de couchage : la base du bivouac pour une nuit au chaud

Que vous choisissiez de bivouaquer ultra-léger ou dans le plus grand confort, vous ne pourrez pas échapper au sac de couchage en raison de sa polyvalence !

En duvet ou en synthétique, cet équipement de base en bivouac vous permettra de conserver votre chaleur corporelle et de vous sentir comme sous votre couette à la maison, en pleine nature.

le sac de couchage bikepacking materiel incontournable en bivouac

Le sac de couchage fait partie des indispensables en bivouac

Cependant, faites attention au choix de celui-ci, car il peut rapidement prendre de la place dans vos sacoches. Ce n’est pas parce qu’il est plus gros ou plus lourd qu’il vous tiendra forcément plus chaud !

Il peut être utilisé seul si les conditions météorologiques le permettent, mais il se marie à merveille avec toutes les solutions de bivouac : tente, bivy ou tarp.

Bien que suffisamment chaud, l’ajout d’un matelas pour vous isoler du froid et de l’humidité reste essentiel. Ne cherchez pas la légèreté à tout prix.

Si vous cherchez le modèle idéal en bikepacking comme en randonnée, qui soit aussi léger que compact, je vous donne tous mes conseils ainsi que mes modèles préférés (dont celui que j’utilise avec grand bonheur) dans mon article ci-dessous :

Le matelas : pour ne plus dormir à même le sol

Nul doute que le meilleur ami du sac de couchage, c’est le matelas, mais attention, pas n’importe quel modèle en bikepacking !

Il doit être à la fois léger et compact pour se faire oublier une fois rangé dans vos sacoches de vélo. Mais une fois sur votre campement de bivouac, il doit vous apporter du confort et de l’isolation pour passer des nuits dans les meilleures conditions.

matelas gonflable bivouac bikepacking

Le matelas est indispensable pour ne pas dormir à même le sol !

En plus de vous protéger de la fraîcheur du sol, le matelas vous protège aussi de l’eau qui pourrait venir ruisseler le long de votre emplacement de bivouac.

Vous pourriez être tenté de vouloir un matelas épais pour favoriser le moelleux, mais une grande épaisseur ne signifie pas nécessairement plus de confort, sans oublier l’ajout de poids et de volume.

Alors, pour choisir au mieux les détails de votre matelas et ne pas vous perdre entre les versions gonflables, autogonflantes ou en mousse, retrouvez tous mes conseils pratiques et les meilleurs modèles dans mon article :

La tente en bikepacking : le choix du confort pour dormir en camping

Un matelas et un sac de couchage, c’est bien, mais sans un abri au-dessus de la tête, vous ne serez pas protégé de l’eau de pluie, du vent ou encore des orages.

Certes, ce n’est pas l’option de bivouac la plus légère, mais c’est la plus confortable. De plus, tous les modèles ne se valent pas : certaines tentes proposent des poids presque comparables à ceux des bivys ou des tarps, tout en offrant quelques avantages supplémentaires.

tente legere et compact bivouac bikepacking

La tente c’est l’option tout confort en bikepacking

Avec la tente, vous vous sentirez comme chez vous. Vous aurez un toit au-dessus de la tête, des portes pour vous abriter des regards en camping et même des absides pour protéger votre matériel ou cuisiner avec votre réchaud à gaz et votre popote en cas de mauvais temps.

Si vous êtes prêt à sacrifier un peu d’espace dans vos sacoches pour une tente, je vous livre tous mes secrets pour choisir le meilleur modèle pour vos aventures à vélo, au meilleur prix.

Et promis, cela n’ajoutera pas 2 kilos à votre équipement 😉

Le bivy : un abri de survie pour passer une nuit en pleine nature

Si vous aimez voyager léger, voire ultra-léger, il est certain que la tente sera trop volumineuse et lourde pour vous. Alors pourquoi ne pas prendre un bivy ?

C’est tout l’intérêt de cet abri de bivouac : vous offrir une protection suffisante contre les intempéries tout en prenant peu de place dans vos sacoches pour emporter d’autres accessoires.

En plus de son faible poids, son petit format vous permettra de dormir n’importe où : au bord d’un chemin ? Dans un abribus ? Sous le porche d’une église ? Avec un bivy, plus rien ne vous arrête.

Ce n’est pas pour rien que les cyclistes qui participent à des courses de bikepacking ou à des événements chronométrés choisissent cette option.

Mais le bivy, c’est aussi la polyvalence. Vous pouvez l’utiliser seul avec quelques vêtements ou avec un matelas et/ou un sac de couchage, mais ce n’est pas celui qui vous offrira le plus d’intimité, surtout en camping.

Et pour aller encore plus vite, je vous explique comment optimiser votre bivy afin de pouvoir vous installer en moins de 30 secondes. Tous les détails sont dans mon article ci-dessous :

Les accessoires en bivouac : des petits détails qui changent tout

Il existe des accessoires de bivouac à petit prix pour passer une bonne nuit en voyage à vélo. Voici une liste de quelques produits bien pratiques :

accessoires de bivouac indispensables bikepacking

Les boules Quies et le masque de sommeil c’est indispensable pour bien dormir

  • Un oreiller gonflable : l’accessoire idéal pour reposer vos cervicales après une journée sur votre vélo, le Sea to Summit Aero Ultralight est l’un des plus légers.
  • Un masque de sommeil : il n’y a rien de pire que d’être réveillé tôt le matin par le soleil, surtout en été, alors optez pour un masque de sommeil, le modèle de Decathlon est bien pensé et à petit prix.
  • Des boules Quies : s’il y a bien quelque chose de pire que d’être réveillé par le soleil, c’est d’être réveillé par des bruits, surtout en camping, alors n’oubliez pas vos boules Quies !
  • Un drap de sac : si vous voulez garder votre sac de couchage le plus propre possible, optez pour un drap de sac afin d’éviter de vous glisser directement dans votre duvet. C’est un accessoire pratique et indispensable.
  • Des vêtements pour la nuit : si vous êtes frileux ou que vous n’aimez pas dormir nu, alors prenez avec vous quelques vêtements. Ceux en mérinos sont les meilleurs !
  • Une lampe frontale : toujours pratique en cas de pipi nocturne ou de bruit suspect.

Le matériel de bivouac bikepacking : avant tout une question de goût.

Comme vous l’avez vu, il existe plusieurs options pour dormir en bivouac à vélo. L’équipement que vous allez emporter dépendra surtout de vos besoins. Vous privilégiez :

  • La légèreté : optez pour un bivy et ajoutez un matelas ou un sac de couchage en fonction de la saison.
  • Le confort : optez pour la tente, couplée avec un matelas et un sac de couchage, vous serez au top du confort.
  • Un mélange des deux : pourquoi ne pas essayer le tarp ? Il agit comme un toit et laisse les côtés libres pour vous sentir plus libre et connecté à la nature.

Alors, êtes-vous plutôt en mode voyage ultra léger avec un bivy/tarp ou plutôt tout confort avec une tente, un matelas et un duvet ?

marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

4.8/5 – (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *