Comment manger en bikepacking ?

Comme dans la vie de tous les jours, en bikepacking la journée est régie par les repas, la nourriture est d’ailleurs d’autant plus importante, car c’est votre seule source d’énergie pour continuer à pédaler du matin au soir.

Nous allons voir les différentes manières pour manger lors de votre voyage à vélo, mais aussi le matériel à emporter sur votre vélo pour cuisiner vos aliments.

Choisir son équipement pour confectionner ses repas

En bikepacking, on privilégie souvent le poids sur son vélo, la nourriture peut représenter un fort pourcentage du poids total de votre équipement, attention donc à ne pas trop emmener. On privilégie la nourriture trouvée sur la route : boulangerie, restaurant, marché, un bon moyen de rouler léger et de consommer local, c’est aussi ça le voyage à vélo !

À vélo et notamment en bikepacking, on trimbale généralement le poids de ses peurs !

Une fourchette, une cuillère ? Une spork !

Pour manger, le premier matériel à avoir dans vos sacoches, c’est bien les couverts. Le classique combo fourchette, cuillère et couteau, mais si je vous disais qu’il y a un équipement qui les regroupe tous ? On l’appelle la Spork, un mélange qui vient de l’anglais Spoon (cuillère) et Fork (fourchette), et suivant les modèles, il peut même inclure un couteau.

spork bikepacking mix cuillere fourchette

La spork, le symbole du bikepacking

Malgré tout je vous conseille un couteau supplémentaire, un couteau suisse, c’est parfait, en plus de ça vous aurez quelques accessoires supplémentaires, cure-dents, ciseau, lime, petite scie, bref des petits équipements qui pourraient vous servir sur votre aventure à vélo.

ModèlePoids
SporkSnow Peak14 gr
La spork, l’accessoire indispensable du bikepacker

Les couverts sont parfaits pour manger des repas frais, mais si on veut manger chaud, il va falloir s’équiper un peu plus…

De l’équipement pour chauffer votre nourriture en bikepacking

Pour réchauffer votre repas ou de l’eau pour un café ou un thé, il n’y a pas de mystère, il vous faut du feu. Feu de bois, réchaud à gaz ou à essence, il existe différents systèmes, nous allons parler du classique réchaud à gaz.

rechaud gaz + popotte bikepacking

Popote + réchaud, la solution la plus courante pour manger en bikepacking

Le réchaud à gaz est le plus courant, il est surtout pratique pour réchauffer de l’eau pour vos Catégorie repas lyophilisé, car il vous faut simplement une cartouche de gaz sur lequel vous montez un réchaud. J’utilise un modèle au poids très léger en titane, un modèle très courant en bikepacking le BRS 3000T.

ModèlePoids
PopoteToaks71 gr
Housse popoteToaks12 gr
BriquetBic mini12 gr
ServietteSea To Summit Airlite14 gr
Couteau suisseVoctorinox Huntsman98 gr
RéchaudBRS 3000T25 gr
Cartouche gazJetboil201 gr
447 gr
Matériel de cuisine

Il ne vous reste plus qu’à poser votre popote dessus remplie d’eau pour réhydrater vos repas lyophilisés ou en chauffant directement votre nourriture dans celle-ci.

Optimiser son matériel pour tout faire rentrer dans ses sacoches bikepacking

En voyage à vélo, on cherche à optimiser la place et le poids, le matériel de cuisine peut vite remplir vos sacoches bikepacking, je vous donne quelques conseils pour optimiser votre équipement, avec le bon matériel, on peut tout faire tenir dans la popote ou presque.

On va commencer par mettre notre serviette au fond de la popote pour éviter de rayer l’intérieur de celle-ci, on y loge ensuite sa cartouche de gaz à l’envers.

Rajouter votre réchaud dans son petit sac (là aussi pour éviter de rayer) et votre briquet sur la bonbonne, fermez avec le couvercle et vous n’avez plus qu’à emballer le tout dans le sac de votre cocotte pour que rien ne bouge, le tour est joué !

rangement gain de place bikepacking manger

Réchaud, gaz, briquet, serviette, tout rentre dans la popote Toaks

Il ne vous reste plus qu’à la ranger dans votre sacoche de selle, le métal peut faire un peu de bruit avec les secousses de la route, caler là avec vos vêtements !

Manger avant de partir sur sa sortie vélo pour encaisser la journée

Avant chaque journée de vélo en bikepacking, mais surtout avant de ranger votre campement, il va falloir faire le plein de calories (kcal) pour encaisser la sortie vélo du jour, alors on fait ne néglige surtout pas le petit déjeuner !

Barres de céréales, fruits, café, on vide son stock de nourriture de son sac à calories et on remplit son estomac, votre corps doit être capable d’encaisser les efforts à venir. Vous trouverez toujours du ravitaillement dans une épicerie ou une boulangerie sur la route, alors on ne se prive pas du repas du matin et on remplit sa sacoche de cadre de nourriture dès que c’est possible.

barre energetique matin velo

Des barres énergétiques spéciales petit déjeuner, idéal pour faire le plein d’énergie pour la journée de vélo

Une fois le petit déjeuner pris, vous pouvez vous attaquer au rangement de votre matériel bikepacking dans vos sacoches, ça permettra à votre corps de se réveiller tout en douceur et d’avoir le temps de digérer votre repas. Vous pourrez attaquer votre journée à vélo serein.

Manger sur le vélo pendant votre voyage bikepacking

Pour aller loin en vélo, outre la gestion de l’effort, il faut notamment bien s’alimenter tout au long de la journée, vous éviterez ainsi d’arriver complètement vidé le soir. Mais qu’est-ce qu’on mange sur le vélo pour tenir le coup tout au long de la journée et qu’est-ce qu’on range dans sa sacoche de cadre ?

compote gel barre de cereales pate de fruit energetique velo

Barre de céréales, gel, compote, pâte de fruits, il y en a pour tous les goûts.

On peut aussi emporter des barres de céréales ou des barres de fruits secs, elles sont riches en protéines, c’est parfait pour que vos muscles récupèrent, c’est un encas idéal lors de vos pauses ravitaillement. Ce sont aussi des aliments à garder au fond de ses sacoches en cas de secours, il est parfois difficile de se ravitailler suivant les régions, particulièrement en gravel ou VTT.

Manger après le vélo une fois le bivouac bikepacking installé

Ça y est ? Votre journée sur le vélo est finie ? Vous avez vidé vos sacoches et installé votre campement, vous avez super faim ? Il ne vous reste plus qu’à sortir votre matériel de cuisine, cuisiner un vrai repas avec quelques produits trouvés au cours de la journée ou simplement faire chauffer de l’eau pour votre Catégorie repas lyophilisé. Qu’est-ce qu’on va manger de bon ?

Après une grosse sortie sur le vélo, on n’a plus forcément envie de se casser la tête pour se faire à manger, une solution rapide et pratique qui ne nécessite que de l’eau ce sont ces fameux plats lyophilisés, qu’importent vos goûts ou votre régime alimentaire, vous trouverez votre bonheur !

repas chaud lyophilise bikepacking

Les plats lyophilisés, très pratique en bikepacking

Des classiques pâtes bolognaises au riz aux légumes, il existe diverses recettes pour faire le plein de calories et de protéines, ajoutez-y un fruit pour le dessert et vous aurez un repas bien complet !

Mais si vous êtes un cuisinier hors pair ou avez un régime alimentaire particulier, peut-être que vous préfèrerez vous confectionner un bon repas riche en calories et en protéines ? Des pâtes sont faciles à cuisiner, vous n’aurez besoin que d’eau. Ou bien des légumes pour faire le plein de minéraux ? 

Vous avez le ventre bien plein ? Il ne reste plus qu’à vous enrouler dans votre sac de couchage et à passer une bonne nuit, mais qu’est-ce qu’on choisit comme matériel pour dormir en bikepacking ?

Vous vous posez encore des questions ?

Route du Vélo est là pour vous aider.


Que manger pendant une sortie vélo ?

En général on mange de la nutrition sportive, des barres de céréales, des gels, des pâtes de fruits.
Dans tous les cas, préférez des aliments que vous connaissez bien, que vous avez déjà testés et que vous digérez facilement une fois sur votre vélo.
Si vous voulez rester plus classique, des fruits secs et des fruits à coques sont un excellent carburant pour une sortie à vélo.


Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

4.4/5 – (12 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *