Parcours bikepacking dans les Vosges du Sud

Vous cherchez un tour à faire en vélo de route en France ? En bikepacking ? Je vous propose un premier itinéraire, loin des grands axes routiers, uniquement des petites routes bitumés, une partie de l’eurovelo 5, une multitude de cols, pour une aventure au cœur du massif des Vosges.

Un itinéraire d’une distance de 370 kilomètres pour 8800 mètres de dénivelé, un total de 21 cols, un parcours assez extrême à découper de 3 à 6 itinéraires suivant votre niveau ou à faire en une seule fois si vous êtes fan d’ultra !

Pourquoi un itinéraire bikepacking dans le massif des Vosges du Sud ?

À la frontière entre l’Alsace et la région des Vosges, à l’est de la France, c’est le terrain de jeu idéal pour un voyage à vélo, une région riche en histoire, pleine de lacs et de forêts de sapin mais surtout de cols ! Vous n’échapperez pas aux plus connus : le Ballon d’Alsace, le Petit Ballon et le Grand Ballon sont au programme, ainsi que 18 autres cols, vous n’allez pas vous ennuyez !

Si j’ai choisi les Vosges du Sud pour ce premier itinéraire c’est parce que c’est mon terrain de jeu, c’est ici que je m’entraine, c’est les routes que je connais et il m’est donc plus facile de vous proposez une expérience inoubliable sur les plus belles routes des Vosges.

Les Vosges, ce massif montagneux en France, c’est aussi le paradis pour tous les amoureux de dénivelé vous allez d’ailleurs être gâté en terme d’ascension, avec ses 8600 mètres de dénivelé vous allez grimper, un itinéraire un peu extrême certes, mais je ne vous fais pas grimper par pur plaisir sadique, c’est simplement pour vous faire découvrir les beautés de cette région !

Pour aller visiter la lorraine il faudra attendre un parcours sur les Vosges du Nord, mais il existe déjà de beaux tours à faire aux alentours de Wissembourg, c’est d’ailleurs le point de départ de la TMV (traversée du massif vosgien).

Inscrivez-vous à la Newsletter pour obtenir le parcours Bikepacking Vosges du Sud


Pourquoi un itinéraire exclusivement sur route et pas gravel ou VTT ?

Je me suis concentré exclusivement sur un itinéraire sur route bitumé, pourquoi ? Car il est plus simple de repérer les routes, en effet dans les Vosges il y a un nombre incalculable de chemins et de sentiers. Ce n’est pas pour rien que cette région est idéal en VTT ou en gravel mais aussi en randonnée.

Cette première version du parcours sera donc exclusivement sur route, mais il n’est pas dit à l’avenir que j’en fasse une version gravel ou VTT, le terrain de jeu s’y prête plus que bien. Vous pouvez d’ailleurs traversée les Vosges du Nord au Sud via la TMV (traversée du massif vosgien).

Quoiqu’il en soit les Vosges proposent largement de quoi faire en route annexe pour profiter du calme de la nature, comme si vous étiez au milieu d’une forêt de sapin sur votre VTT.

Quel matériel bikepacking emporter pour cet itinéraire dans les Vosges ?

Alors pour le matériel à emporter malheureusement il n’existe pas de liste toute faite, cependant vous pouvez retrouver sur mon site le matériel bikepacking que j’emporte sur mes voyages ainsi que mes sacoches.

Vous pouvez déjà prendre en compte la façon dont vous aller dormir ? Est-ce que vous aller privilégier une nuitée en dur dans des hôtels, ferme auberge ou airbnb ? Ou plutôt le camping ou le bivouac ? Dans le deuxième cas vous aurez besoin de matériel de bivouac pour dormir.

Ensuite il faudra manger, est-ce que vous aller vous laissez tenter par les spécialités de la région ? Entre ficelles aux lards, tarte flambée et bonne bière, ou plutôt vous débrouiller pour vous faire à manger ? Dans tous les cas il vous faudra un peu de matériel pour cuisiner.

La météo dans les Vosges peut parfois être incertaine, il ne faut pas oublier qu’on est dans un massif montagneux, il faudra donc prendre avec vous une petite doudoune pour le soir, et quelques vêtements pour vous protéger de la pluie. Mais ne vous en faite pas trop non plus, il peut très bien faire très chaud en Alsace ou dans les Vosges, c’est juste que la météo peut être changeante.

Combien de jours pour effectuer cet itinéraire dans les Vosges ?

Alors là tout va dépendre de vous, de votre niveau, de votre envie et du nombre de jours que vous avez à disposition, mais surtout de votre point de départ. J’ai fixé Guebwiller comme ville départ, mais vous pouvez très bien commencer ce parcours depuis Colmar, Sélestat ou bien Thann (accessible facilement via le train) ou la Bresse, Munster, Saint-Maurice-sur-Moselle ou Masevaux qui sont toutes des villes par lesquels le parcours passe.

Je vous propose dans un premier temps un découpage en 4 itinéraires, une sorte de week-end prolongé :

Jour 1 : Guebwiller – Sainte-Marie-Aux-Mines : distance 108km – 1700m de dénivelé

Départ Guebwiller, il y a de nombreux parking avec de la place pour y garer votre voiture, pour venir en transport en commun, vous pouvez rejoindre Guebwiller depuis la ligne de train Mulhouse Colmar en descendant à Bollwiller, Merxheim ou Raedersheim, 7 kilomètres à vélo pour rejoindre le début du parcours.

Et c’est parti pour le départ de cette aventure bikepacking, vous allez directement être plongé dans les décors alsacien, vignoble, maison à colombages, en effet la première journée de cette trace se fera en Alsace, nous suivrons en bonne partie l’eurovelo 5. Après voir atteint Westhalten vous allez avoir droit à votre premier col, le col du Neuland, ne vous inquiétez pas il n’est pas très haut, un peu raide sur la fin, alors on ne se crame pas, ce n’est que le début de la journée !

Une fois descendu vous allez arrivé à Pfaffenheim, joli petit village viticole, là une option s’offre à vous, monter à Notre de Dame de Schauenberg, c’est raide, mais vous avez une jolie vue en haut, à vous de choisir. Après c’est vrai qu’avec vos sacoches bikepacking chargées c’est peut être pas la meilleure option, mais la vue est sympa.

Vous poursuivrez ensuite votre trace toujours dans le vignoble, en traversant de jolis petits villages perchés, avant de commencer la première difficulté de la journée, la route des 5 châteaux. Premier col un peu long, arrivé en haut vous pourrez choisir de monter au château du Hohlandsbourg pour voir une vue sur la plaine d’Alsace, à vous de choisir. Il y a d’autres châteaux visible depuis cette trace, mais il ne sont pas accessible facilement sans un VTT ou un gravel.

Nous entamons la descente avant de nous retrouver à nouveau dans le vignoble, cette fois celui de la région de Colmar, que vous allez poursuivre jusque Chatenois peu après votre passage à la frontière Haut-Rhin / Bas-Rhin. La trace est tranquille, au milieu des vignes, c’est surtout vallonné mais sans réel difficulté, vous allez pouvoir souffler un peu. Vous pourrez d’ailleurs prendre un café dans l’un des nombreux petits village typiquement alsacien que vous allez traverser ou vous arrêtez dans les vignes pour vous en faire un avec votre matériel bikepacking de cuisine.

Vous allez maintenant remonté la vallée du val d’argent, ce nom vient des nombreuses mines que l’on trouve un peu partout dans le massif des Vosges. Vous avez de la chance, la pratique du vélo dans le coin est facilité par de nombreuses pistes cyclables, vous aller poursuivre votre trace au milieu des montagnes, on dit adieu aux paysages viticole qu’on ne reverra plus avant la fin de ce voyage bikepacking.

Vous arriverez doucement dans la ville de Sainte-Marie-Aux-Mines où vous pourrez passer la nuit, que ce soit au camping Les Reflets du Val d’Argent ou dans des Airbnb, hôtel ou chambre d’hôte. Vous trouverez de quoi vous restaurez sur place, café, superette tout pour faire le plein de force pour les journées à suivre.

Jour 2 : Sainte-Marie-Aux-Mines – Munster : distance 93km – 2600m de dénivelé

Ca y est on entre dans le vif du sujet, le véritable massif des Vosges, aujourd’hui le kilométrage est plus faible mais niveau dénivelé vous allez être servi, 6 ascensions !

Prenez des forces le matin à Sainte-Marie-Aux-Mines et de quoi bien manger dans vos sacoches de bikepacking car le parcours du jour sera un peu plus sauvage, vous allez respirer l’air pur des Vosges, loin de toute l’agitation de ce monde. Et pour bien commencé, à peine votre matériel de bivouac rangé vous allez directement attaqué le premier col de la journée, le col des Bagenelles, rien de bien compliqué, ce n’est que le premier de la journée.

Vous voilà maintenant dans les Vosges, c’est à partir d’ici que vous allez en prendre plein les yeux, vous allez zigzaguer entre les petites fermes de montagnes, les petits villages et de jolies montagnes recouverte de verdure. Profitez pour faire quelques photos, c’est le moyen parfait pour garder un souvenir de votre excursion dans les Vosges en bikepacking, mais profitez en aussi pour vous ressourcer, allez y à votre rythme, cette journée sera difficile mais les paysages sont somptueux, prenez votre temps.

Une fois avoir fini de visiter tous les petits villages autour de Orbey vous allez arriver aux trois épis, vous allez continuer à monter encore un peu avant de redescendre sur Munster pour y passer la nuit.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour vous restaurer, vous pourrez déguster de nombreuses spécialités à base de Munster, mais surtout vous reposer, que ce soit le camping Le Parc de la Fecht avec votre tente bikepacking ou dans un hébergement en dur.

Jour 3 : Munster – Bussang : distance 73km – 1900m de dénivelé

Après avoir tout donné hier il va falloir reprendre un peu de force, journée un peu plus tranquille aujourd’hui, moins de kilomètres, moins de dénivelé, mais c’est pour vous reposer pour la journée qui vous attends ensuite. 

On commence direct avec l’ascension du mythique petit ballon, vous l’attaquerez par le versant le plus facile, mais il n’en reste pas moins un peu long, mais une fois en haut le point de vue sera votre récompense. Vous allez ensuite redescendre avant de monter sur la célèbre route des crêtes par le platzerwasel, là ça va piquer par contre, heureusement que l’étape du jour est courte !

Une fois là haut le plus gros des difficultés sera derrière vous, quelques petites remontés, mais rien de méchant, vous vous laisserez glisser ensuite sur Bussang, ville où vous pourrez enfin vous reposer et prendre des forces pour la dernière grosse journée. Camping, Hotel, nourriture, café, vous trouverez aussi ici tout ce dont vous aurez besoin pour remplir vos sacoches de bikepacking.

Jour 4 : Bussang – Guebwiller : distance 98km – 2200m de dénivelé

Ca y est c’est le dernier jour de votre aventure bikepacking, mais ça ne va pas être de tout repos, si vous suivez depuis le début on a fait qu’un seul ballon, hors il y en a trois à grimper, je vous donne dans le mille, aujourd’hui ça va grimper !

Après avoir emprunté un bout de piste cyclable de Bussang jusqu’à atteindre le point de départ de l’ascension du col du Ballon d’Alsace, vous n’avez plus qu’à grimper jusqu’à son sommet. Une fois en haut, vous n’aurez plus qu’à vous laisser porter en suivant la vallée, vous longerez le lac de d’Alfed et le lac de Sewen et poursuivrez votre route sur une piste cyclable, jusqu’en bas de la vallée.

Quelques petits cols plus tard en guise d’échauffement, vous allez attaquer le sommet des Vosges, le Grand Ballon, son nom peut faire peur, mais une fois en haut vous en aurez fini avec le dénivelé, alors donner tout ce qu’il vous reste. La première partie jusqu’au col Amic est assez facile, moins facile que si on le montait par Soultz, mais cela reste plus facile que la partie du col Amic au Grand Ballon.

Ce sera le seul moment du parcours un peu moins tranquille, cette partie est touristique et il n’y a pas d’alternative, vous devrez partager votre itinéraire avec voitures et motards, mais vous ne pouvez pas louper la beauté des paysages pour ce sommet mythique des Vosges.

Et voilà, vous avez réussi, vous êtes au plus haut des Vosges, à vous la descente pour retrouver le point de départ, félicitions vous avez bouclé le tour des Vosges du sud en bikepacking, sacré challenge !

Pourquoi faire le tour des Vosges du Sud en bikepacking ?

Outre la découverte de cette région, la formule que je vous propose est simple, il n’y a pas de date, pas d’inscription, pas de tarif, vous pouvez utiliser cette trace GPX comme bon vous semble. Je partage avec vous cet itinéraire dans le seul optique de vous faire découvrir la beauté des Vosges en bikepacking, prêt pour ce challenge ?

Alors vous êtes prêt à enfourcher votre vélo pour relever ce challenge en bikepacking ?

marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

5/5 – (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *