PXL 20230524 0519367102 scaled 1

Course à pied et vélo, pourquoi font-ils la paire ?

Que ce soit en bikepacking, en longue distance ou pour une sortie à vélo du dimanche, inclure quelques séances de course à pied à votre routine sportive pourrait améliorer votre niveau et vous éviter certaines blessures.

Mais quels sont les bénéfices du running ? Comment inclure des séances de course à pied dans votre entrainement vélo ? Et quels bienfaits en tirer ? Toutes les réponses dans cet article.


Pourquoi choisir le running en complément de vos sorties vélo ?

PXL 20230524 0521160243 scaled 1

On voit souvent des coureurs se mettre au vélo pour diversifier leur entrainement et surtout pour éviter les blessures, mais pourquoi les cyclistes devraient inclure la course à pied dans leur routine ?

Le running et le vélo sont assez similaires

La course à pied et le vélo sont des sports d’endurance, ils ont la particularité de travailler tous les deux les muscles du bas du corps et le cœur, mais chacun à leur manière. Un effort explosif pour la course à pied, tandis ce que l’effort à vélo est plus linéaire, c’est d’autant plus vrai en vélo de route.

Du fait de ces différences, la pratique du running et du vélo sont complémentaires, ils feront travailler tous deux le cardio et les muscles de vos jambes. Mais de façon différente, chaque sport travaille et comble les lacunes de l’autre.

Mais il n’y a pas que vos muscles qui travaillent différemment : vos articulations et vos os, subissent différentes contraintes en course à pied, c’est un bon moyen de solliciter d’une autre manière ces parties de votre corps et de les renforcer.

La course à pied permet de renforcer les os

S’il y a bien un souci avec la pratique du vélo, s’il n’est pas complété avec d’autres sports non portés, c’est la solidité de vos os ! Il a été prouvé scientifiquement que la pratique unique du cyclisme, principalement sur route, engendre une densité minérale osseuse faible.

Pas de stress mécanique sur vos os ne permet pas de développer leur solidité, et à la moindre chute, votre risque de casse d’un os est plus important. La course à pied est un des remèdes, mais vous pouvez aussi opter pour la musculation !

Mais cette faiblesse des os est un peu moins vraie en VTT ou en gravel où le nombre de chocs est plus important que sur du vélo de route. Mais cela n’empêche pas de renforcer un peu plus vos os avec la course à pied pour éviter les blessures.


Quel matériel pour faire de la course à pied ?

PXL 20230524 0525368912 scaled 1

Ce qui est bien avec la course à pied, c’est qu’il n’y a pas besoin d’investir beaucoup pour débuter, comparer à d’autres sports comme le vélo ou pire le bikepacking qui impose beaucoup de matériel.

Le seul matériel spécifique dont vous aurez besoin sont les chaussures, et les deux seuls points à prendre en compte pour les choisir sont votre pointure et votre type de foulée.

Pour trouver votre foulée, voici un article intéressant qui vous aidera à trouver la vôtre.
Mais il vous faudra aussi quelques vêtements pour vous sentir à l’aise et vous permettre de courir dans les meilleures conditions.

Les chaussures de running

Ça y est, vous connaissez votre type de foulée ? Il ne vous reste plus qu’à trouver la chaussure qui convient à votre pied, plutôt avec une grosse semelle pour amortir les chocs comme chez Hoka, ou des chaussures plutôt fines pour avoir l’impression de ne rien porter.

C’est avant tout une question de goût, pour les couleurs, vous aurez l’embarras du choix, mais voici quelques chaussures très polyvalentes pour commencer la course à pied dans les meilleures conditions.

251966164b78be83dbc27

Hoka Clifton 9

Des chaussures de running à semelle épaisse, parfait pour débuter et amortir au maximum le contact avec le sol !

chaussures de running homme dynamique kiprun kd500 rouge

Kiprun KD500

Des chaussures pour la course à pied à petit prix, idéal pour débuter sans se ruiner.

246967364130706e1cbf3

Nike Air Zoom Pegasus 40

Les chaussures pour courir de chez Nike, un des modèles les plus courants dans la course à pied.


Les vêtements en course à pied

Pour les vêtements, il n’y a rien de vraiment spécifique, vous pouvez utiliser un simple jogging, mais privilégier des vêtements ample et léger. Si vous n’avez pas de vêtement de running, voici quelques vêtements de course à pied pour débuter :

  • Des vêtements pour le bas du corps : que ce soit un short ou un cuissard, c’est selon vous préférence, avec un cuissard, vous aurez un meilleur maintien et un meilleur drainage du sang pour vos jambes.
  • Des vêtements pour le haut du corps : un T-shirt manche courte ou un T-shirt manche longue suivant vos préférences et les conditions météos.
  • Des chaussettes pour protéger vos pieds des ampoules et des frottements
  • Une veste ou un coupe-vent pour les conditions difficile !

Quelques conseils pour bien débuter la course à pied en complément du vélo

PXL 20230524 0528353912 scaled 1

La course à pied a beau être à la portée de tous, tant en termes de budget qu’en termes de technique, il faut faire attention à certains points pour éviter de vous lancer à l’aveugle et de risquer la blessure.

Et oui, la course à pied est un sport bien plus violent que le vélo, les chocs sont nombreux pour vos os et vos articulations alors, il faut être attentif à votre corps et savoir l’écouter à la moindre douleur.

Attention à ne pas vouloir en faire de trop

Le problème, quand on veut se lancer dans la course à pied et qu’on a déjà un niveau correct à vélo, c’est qu’on a la caisse ! On pense, et très souvent à tort, qu’on peut directement se lancer dans un 10 km, en même temps quand on fait 100 km à vélo chaque week-end…

Et pourtant vous auriez tort, certes vous avec la caisse, mais votre corps (vos muscles et vos os), n’est pas adapté à une telle pratique, vous risquez de vous blesser, ce qui serait néfaste pour votre entrainement.

On commence donc comme un débutant, on mix de la course avec de la marche, et on augmente progressivement la difficulté. Alors, je sais, c’est frustrant d’avoir l’impression de recommencer depuis le début, mais pas d’inquiétude, même en courant peu et doucement, vous progresserez à vélo !

Courez peu, mais courez régulièrement

Pas la peine de, vous préparez pour un marathon ou de courir un 10 km toutes les semaines pour progresser, votre but est de compléter le vélo par de la course à pied, pas de le remplacer !

Allez courir quand vous sentez que vous ne voulez pas sortir votre vélo, partez pour 4 ou 5 km, pareil quand la météo n’est pas de votre côté. En 30 à 40 minutes de course à pied, vous n’aurez pas froid et vous travaillerez bien plus que sur une sortie à vélo aussi courte.

À la moindre douleur, on marche

Si vous sentez une douleur quelconque : un muscle qui vous fait mal, une articulation qui bloque, on arrête de courir et on marche, une fois la douleur passée, vous pouvez recommencer à courir.

En course à pied la blessure arrive vite, je me suis blessé à de nombreuses reprises, car je n’écoutais pas les signaux de mon corps, alors à la moindre douleur, marchez !


Quelle différence entre la course à pied et le trail ?

PXL 20230524 0530550292 scaled 1

La course à pied et le trail sont assez similaires de prime abord, finalement, c’est du running dans les deux cas ! Mais si on devait comparer ça au vélo, c’est un peu la différence entre du vélo de route et du VTT.

En course à pied, on court généralement sur du plat et très souvent sur du bitume, en trail, on est plutôt en foret, voir en montagne, le dénivelé est plus important, et les chocs tout autant.

Pour commencer, essayer plutôt la course à pied qui sera moins violente pour votre corps et vous évitera de vous blesser trop rapidement, mais rien de vous empêche de courir en forêt avec des chaussures de running classique.

alther marvin createur route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Fan absolu de vélo depuis de nombreuses années et sous toutes ces formes, toujours à la recherche de nouveaux défis et de nouvelles routes à parcourir.

Aventurier à vélo, l’exploration est ma passion, si vous voulez en apprendre plus sur mon parcours, je vous laisse découvrir mon histoire

Des articles susceptibles de vous intéresser

PXL 20230102 0653451503 scaled 1
Pourquoi intégrer le velotaf dans votre entraînement longue distance ?

Que vous soyez fan de bikepacking, de longue distance pour rouler la nuit ou encore de course d’ultra endurance, l’entraînement est essentiel pour améliorer vos performances à vélo. Ces trois pratiques impliquent de longues heures de selle, mais le velotaf…

5/5 – (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *