Réussir votre premier 300km

Réussir à atteindre la distance de 300km en une seule journée peut faire peur, cette distance à trois chiffres semble impossible à atteindre, et pourtant. Je vais vous donner quelques conseils pour réussir à atteindre votre objectif longue distance de réussir à faire 300km à vélo !

Pourquoi rouler 300 km à vélo ?

Pourquoi rouler une si longue distance me direz vous ? C’est vrai, à quoi ça sert ? Il est vrai qu’à force d’allonger les distances on en veut toujours plus, l’être humain cherche toujours sa propre limite, et 300km est peut être la limite que vous vous fixez avant de passer sur un 400km ou plus !

sommet mont chasseral suisse 1607 m premier 300km

Découvrir de nouveaux paysages, une bonne raison de faire son premier 300km

Mais cela peut aussi être pour le goût de l’aventure, ce que j’aime dans la longue distance c’est le fait de découvrir de nouveaux paysages, on sort des classiques cols que l’on emprunte sur nos sorties habituelles, on change de coins, de régions, on découvre la France et toutes ses beautés.

Qui peut réussir un parcours de 300km ?

Je pense qu’à peu près tout le monde peut réussir un parcours de 300km avec un peu de préparation, je ne vous conseils pas de vous lancer sur une telle distance si vous débuter le vélo.

Cependant beaucoup de personnes peuvent se lancer dans cette aventure, qu’importe si vous roulez en vélo de route ou en gravel vous pouvez boucler votre premier 300 km !

Quand partir pour réaliser son premier 300 km ?

Même si on peux partir faire un 300 km tout au long de l’année je vous conseille de partir quand les journées sont les plus longues, de mai à août c’est la période idéal pour faire une telle distance.

journees longues ultra distance velo

Les journées longues permettent de rouler le plus longtemps de jour

En semaine ou pendant un weekend, vous n’êtes pas obligé de réaliser cet exploit seul, je vous conseille même de le faire avec d’autres personnes pour votre premier 300km, il existe différentes options pour vous :

Les BRM

Les BRM (brevets randonneurs mondiaux) sont une bonne option pour réaliser votre premier 300 km, cela vous permettra de rouler avec d’autres personnes. Le niveau est généralement très diversifié, vous trouverez forcément quelqu’un qui roule au même rythme que vous. Pis rouler ne serait ce qu’à deux c’est bon pour le moral, surtout avec le vent de face !

Attention ce ne sont pas des courses, il y a un délai limite pour chaque distance de BRM, mais ce n’est en aucun cas une course, le délai maximum pour un 300km est de 20h, soit une moyenne de 15km/h. Même en prenant votre rythme je suis sûr que vous y arriverez dans les délais pour cette épreuve !

Il ne vous reste plus qu’à chercher les dates des BRM 300 proche de chez vous pour vous lancer dans votre tout premier 300km à vélo, c’est un excellent moyen pour en apprendre plus sur la longue distance en discutant avec les autres cyclos !

Rouler avec un club

Dans les clubs de vélo il y a tout type de personnes, des compétiteurs, des cyclotouristes, mais aussi des randonneurs longue distance, regardez les clubs autour de chez vous et allez essayer de rouler avec eux.

rouler plusieurs premier 300 kilometres

Rouler à plusieurs c’est toujours plus agréable, surtout pour un premier 300km

Vous pouvez faire des essais sans prendre de licence, aucune excuse pour ne pas essayer, qui sait, vous trouverez peut être une personne qui partage l’amour de l’ultra distance à vélo ?

Rouler avec des potes

Peut-être que vous avez dans votre entourage des amis qui sont aussi fou que vous pour vous lancer sur une telle distance, essayé d’organiser une sortie, tracer votre parcours et essayer de vous lancer dans ce défis à plusieurs. Je vous garantie que vous reviendrez changer plein de souvenirs en tête !

Où partir pour boucler son premier parcours de 300km ?

La localisation de votre sortie n’à que peu d’importance, même si à vrai dire, suivant votre caractère, il sera plus facile de rouler sur des routes que vous connaissez déjà ou à l’inverse des routes que vous ne connaissez pas du tout.

Le problème avec les routes que l’ont connait déjà c’est que l’on en connait les difficultés, et cela peut jouer sur votre mental, le sentiment de déjà vu peux faire paraitre le temps plus long. Si vous avez l’âme d’un aventurier comme moi aller découvrir de nouvelles routes et de nouveaux paysages, c’est quelques chose de motivant et qui vous aidera à garder la motivation tout au long du parcours.

Quoi emporter pour boucler son premier 300 km ?

Pour boucler un 300km vous n’aurez pas besoin de beaucoup de matériel, cependant il y a quelques indispensables :

Un système d’éclairage

Pour boucler votre premier 300km il va vous falloir de l’éclairage vélo, qu’importe la distance me direz-vous, pour des questions de sécurité notamment, mais d’autant plus pour un 300km qui représente 12 à 20 heures d’effort, vous allez donc rouler de nuit !

eclairage obligatoire premier 300 km depart nuit

L’éclairage est indispensable pour votre premier 300km à vélo

Lumière avant assez puissante pour voir loin, surtout pendant les jonctions entre les villages mais surtout avec une autonomie qui vous tiendra au moins 3 heures. Ajouter à celle-ci une lumière arrière pour être vu des automobilistes, avec une autonomie qui vous tiendra au mieux toute la sortie à vélo.

Un gilet réfléchissant

Qui dit rouler de nuit dit gilet réfléchissant, c’est OBLIGATOIRE, c’est la loi, alors on ne néglige pas le gilet réfléchissant, si vous cherchez un modèle ultra light je vous conseille ce modèle de gilet réfléchissant.

gilet reflechissant ultra light velu longue distance

Un gilet réfléchissant c’est obligatoire pour rouler de nuit

De la nourriture

Vous allez en brûler des calories sur votre premier 300km, libre à chacun d’emporter ce qu’il veux, la nourriture c’est assez personnel, de mon côté j’emporte de la nourriture énergétique varié :

  • Des gels énergétiques
  • Des barres de céréales
  • Des pâtes de fruits
  • Des compotes

J’aime bien varié avec des mélanges de fruits secs comme :

  • Des noix
  • Des noisettes
  • Des amandes
  • Des abricots secs
  • Des raisins secs

Personnellement je ne peux pas faire l’impasse sur un vrai repas le midi, du coup j’emporte toujours mon trio gagnant, un sandwich, une pâtisserie et une boisson sucrée, les fameuses formules qu’on trouve en boulangerie.

Après vous pouvez très bien choisir de faire vos propres sandwichs ou wrap, de récupérer à manger dans des boulangeries, de vous arrêtez au resto, libre à vous de tester ce qui fonctionne pour vous. De ce que je retiens qui marche pour moi, c’est de ne jamais manger trop d’un coup, je mange toujours mon sandwich en deux fois à 1 heure d’intervalle pour chaque moitié.

Des sacoches

Pour transporter toutes ces affaires vous aurez besoin de sacoches, retrouvez les meilleures sacoches bikepacking sur mon site.

Comment se préparer pour un 300km ?

La préparation physique et mentale sont de rigueur, il vous faudra déjà un certain entrainement, avant de vous lancer dans votre premier 300km à vélo, je vous invite à réaliser un 200km si ce n’est pas déjà fait. Comme pour tout objectif à vélo il faut y aller progressivement, il ne sert à rien de bruler les étapes au risque de vous dégouter, voir pire, de vous blesser.

La préparation physique

Pour encaisser 300km il va falloir donner bon nombre de coup de pédale, et suivant la région où vous habitez le dénivelé peut être conséquent, pour mon premier 300km j’ai eu 4500m de dénivelé positif, c’est aussi à prendre en compte !

Avoir réaliser au moins la moitié de la distance

Il y a une notion en longue distance que l’on retrouve assez souvent, avant de vous lancer dans un objectif de 300 km il faut au moins avoir réussi à boucler la moitié de la distance dans de bonnes condition. Pourquoi ? Simplement car l’excitation du jour J vous donnera l’énergie nécessaire pour atteindre votre objectif.

Mais pourquoi ne pas faire plus ? Vous pouvez aller au delà de la moitié de la distance, cela peut vous aider mentalement à maitriser une distance, mais veillez à ne pas trop vous rapprocher de la distance que vous vous êtes fixé comme objectif. Cette distance doit rester un challenge, la fatigue qu’impose un 300km est assez intense, veillez à ne pas en abuser et à bien récupérer après votre entraînement à vélo.

Entrainement spécifique longue distance

Pendant l’hiver une préparation physique général à base de musculation peut être un bon moyen pour tenir la distance, en effet en plus de l’effort physique votre corps va devoir encaisser les nids de poule, être gainer pour tenir la position qu’impose le vélo,… Des petits trucs qui ne posent pas de soucis sur vos sorties du dimanche mais qui peuvent être un véritable problème sur la longue distance.

paysages longue distance velo

La beauté des paysages sont un bon moyen de se motiver à la longue distance

Des entrainement spécifiques sur home trainer peuvent être un très bon complément aux longues sorties en endurance, gardez en tête qu’un entraînement varié c’est la réussite d’une bonne préparation physique. Vous arriverez plus facilement à tenir votre préparation dans le temps en rendant votre entrainement plus ludique.

Le vélotaf, le meilleur entrainement ultra distance

Pour préparer votre corps à rouler longtemps il faut rouler le plus régulièrement possible, si votre trajet domicile travail peut être fait en vélo alors imposer vous quelques jours dans la semaine. Les avantages du vélotaf sont énormes, vous préparer votre corps à enchainer les jours à pédaler, c’est un excellent entrainement et en plus de ça c’est bon pour la planète. Alors vous aussi, lancez vous dans le vélotaf ! C’est aussi un excellent moyen de vous préparer en bikepacking !

Pour en savoir plus, retrouvez tous mes conseils sur les bienfaits du velotaf sur la longue distance.

La préparation mentale

Je trouve que c’est le point le plus important pour réussir votre premier 300km, il faut être prêt mentalement, si vous n’êtes pas sûr de pouvoir y arriver vous n’y arriverez pas. Démystifier la distance, 300km ça peux faire peur, et pourtant ce n’est que 3 x 100km, non ? ou 6 x 50km ? Ne voyez pas la distance qu’il vous reste à parcourir mais la distance que vous avez déjà faîtes.

Si cela ne va pas bien, baisser le rythme, manger un peu et regardez autour de vous, la nature est belle, c’est pour cela que l’on roule aussi loin non ? Alors profitez, ce n’est pas une course, rester focus sur l’instant présent, ne pensez pas aux cols qui arrivent, voyez le chemin que vous avez déjà parcouru et que vous n’aurez plus à faire. La longue distance c’est avant tout un état d’esprit.

Le préparation matériel

Pas besoin d’un vélo spécifique pour faire de l’ultra, pas besoin d’avoir un vélo de route aéro ou un gravel à gros pneus, ce qu’il faut c’est un vélo qui vous convient et sur lequel vous vous sentez bien. Un vélo typé endurance ou un vélo bikepacking sera forcément plus adapté.

velo ultra distance 300km

Un vélo à sa morphologie et quelques sacoches bikepacking pour réussir son premier 300km

Le problème avec l’ultra distance c’est que les mauvais réglages ne sont pas pardonnés, c’est en vous lançant sur des distances toujours plus longues que vous découvrirez si votre vélo est bien réglé.

Mes conseils pour réussir votre premier 300 km 

Prendre votre temps

Ce n’est pas une course, si vous vous êtes lancé dans une longue distance c’est pour profiter, ne vous imposer pas un rythme, prenez votre temps mais ne vous arrêtez pas souvent.

Le moins de pauses possible

Vous arrêtez régulièrement vous fait perdre un temps et une énergie considérable, voyez vous comme un diesel, une machine qui une fois lancée ne doit jamais s’arrêter.

Rouler le plus régulier possible

Vous avez déjà remarquer qu’on consomme moins avec sa voiture en zone rural plutôt qu’en ville ? C’est la même chose en vélo, optez pour un rythme souple, pas de relances inutiles, rouler en douceur sans à coup !

Manger peu mais régulièrement

Pour évitez la grosse digestion post repas, il faut manger régulièrement en petite quantité, toutes les 30 minutes à 1 heure pour que votre corps assimile les nutriments sans jamais que la digestion ne viennent empiéter sur vos performance sportive.

Alors grignoter toute la journée, barre de céréales, cacahuètes, gel, petit pain, tout ce qui vous tombe sur la main, les calories c’est la vie en ultra distance.

Récit de mon premier 300 km à vélo

Quand on m’a proposé ce 300km j’étais motivé d’une part, apeuré d’une autre, mais je voulais le faire, cependant il me manquait une chose, la persuasion de pouvoir boucler la boucle…

Sur une telle distance le mental joue le rôle principal ! Et à moins d’une semaine de l’échéance je n’avais toujours pas réussi à me persuader que, oui je pourrais le faire.

C’est un élément importante en longue distance, car si on a des doutes ils vont se retrouver sur le vélo et c’est beaucoup plus dur à gérer quand on est à plus de 100km de chez soi que dans son canapé.

Malheureusement le week-end dernier j’ai perdu ma mamie, une personne formidable, toujours souriante, toujours dynamique, qui prenait soin des autres, un véritable coup dur pour moi qui y était très attaché.

Ça y est, j’ai ma source de motivation, ce 300 je vais le faire, je vais le faire pour ma Mamie, elle a toujours été une battante, que ce soit au quotidien ou contre sa maladie d’Alzheimer, je sentais qu’elle allait me donner les forces nécessaire pour y arriver, pour accomplir mon but et m’aider à me surpasser.

rouler au petit matin sur 300 km a velo

Le port de Dannemarie au petit matin d’une belle journée d’été

Ce challenge allait être mon pèlerinage, approcher les 1607m d’altitude pour être au plus proche des nuages et parler aux anges, en haut de ce Mont Ventoux Suisse, après avoir pousser comme un forcené pour arrivé au sommet, mamie tu es là, aux milieu des nuages, ici la vue y est belle, les gens font la fête, c’est tout ce que tu voulais, merci pour tout, je t’aime ❤️

Retrouvez les photos de mon premier 300km sur ma page Facebook

Partir tôt, rouler jusqu’à tard, des paysages nouveaux s’offrent à vous, le temps d’un instant, écouter son cœur plutôt…

Publiée par Marvin Alther sur Dimanche 11 juillet 2021
marvin de route du velo

Marvin

de Route du Vélo

Amoureux du vélo sous toutes ces formes, de la route, au gravel en passant par le VTT, toujours partant pour partir à l’aventure en bikepacking pour explorer les beautés de nos régions !

5/5 – (1 vote)

4 réponses à “Réussir votre premier 300km”

  1. Avatar de fabrice TARDY

    Merci pour les infos et votre recit

    1. Avatar de Marvin de Route du Vélo

      Merci Fabrice, n’hésitez pas à partager votre expérience si vous avez déjà atteint votre premier 300 km ou si vous comptez réaliser cette distance à vélo 🙂
      Au plaisir,

      Marvin
      Route du Vélo

  2. Avatar de Clément Texier

    merci pour toutes ces infos

    1. Avatar de Marvin de Route du Vélo

      Au plaisir Clément,
      N’hésitez pas à nous raconter votre premier 300 km à vélo quand vous aurez franchi le pas 🙂
      Bonne sortie d’ici là !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *